Trentième matin du confinement

Pas de symptômes… encore un jour de gagné

Les infos récentes :

517 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, petite baisse par rapport à la veille.

2190 personnes sont sorties guéries.
31779 malades hospitalisés dont 6457 cas graves.

Pour mémoire, quand le confinement a commencé il y avait 2900 personnes hospitalisées.

Les derniers départements sans décès (à l’hôpital) sont toujours le Cantal et la Lozère.

6524 décès dans les EHPAD et pas de chiffres sur les morts à domicile.

Vingt-neuvième matin du confinement

Pas de symptômes…

Les infos récentes :

541 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, forte hausse par rapport à la veille.

1087 personnes sont sorties guéries.
32292 malades hospitalisés dont 6730 cas graves.

Ces patients en réanimation sont aussi moins nombreux à Paris et dans la petite couronne.

Les derniers départements sans décès (à l’hôpital) sont  toujours le Cantal et la Lozère.

5600 décès dans les EHPAD et pas de chiffres sur les morts à domicile.

Trump accuse l’OMS et l’ambassadeur de Chine à Paris accuse les occidentaux et défend la victoire chinoise.

Pénicaud implore le CAC 40 sur le chômage partiel

Interrogé par le Financial Times, la ministre du Travail assure avoir téléphoné à une douzaine de patrons de grandes entreprises françaises pour leur demander de ne pas recourir au dispositif de chômage partiel. «C’est une question de responsabilité, de sens civique, dans l’intérêt général», explique Muriel Pénicaud, qui ne précise pas qui précisément elle a appelé. Et d’arguer que «le dispositif est surtout conçu pour les petites et moyennes entreprises».

https://www.liberation.fr/direct/element/penicaud-implore-le-cac-40-sur-le-chomage-partiel_112267/

On peut mesurer la différence. L’état d’urgence ne nous implore pas de rester confinés. Elle nous l’ordonne et nous sommes contrôlés.

Vingt-huitième matin du confinement

Pas de symptômes… un peu marre quand même.

Les infos récentes :

Hier soir les chiffres n’étaient pas très clairs. Je me fie à geodes.santepubliquefrance.fr/
343 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, en hausse par rapport à la veille.

532 personnes sont sorties guéries.
31952 malades hospitalisés dont 6690 cas graves.

Dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, le nombre de patients en réanimation continue de baisser.

Ces patients en réanimation sont aussi moins nombreux à Paris et dans la petite couronne.

Les derniers départements sans décès (à l’hôpital) sont le Cantal et la Lozère.

Hier soir, Emmanuel nous a annoncé au moins quatre semaines de prolongation avec une ré-ouverture des crèches, des écoles, des collèges et des lycées en premier.

Vingt-septième matin du confinement

Pas de symptômes…

Les infos récentes :
315 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, stable par rapport à la veille.

795 personnes sont sorties guéries.
31665 malades hospitalisés dont 6714 cas graves.

Dans le Haut-Rhin, le nombre de patients en réanimation baisse depuis plusieurs jours et est revenu au niveau de la fin du mois de mars soit des niveaux encore très élevés.

Ces patients en réanimation sont aussi moins nombreux à Paris et dans la petite couronne.

Les derniers départements sans décès (à l’hôpital) sont le Cantal et la Lozère.

Non au tracking

Mais Christophe Barbier a-t-il bien dit cela comme certains le prétendent ?

Christophe Barbier : “Pour faire monter le taux d’adhésion [au “tracking”], il faut une carotte. Il faut dire : tous ceux qui téléchargeront l’application seront prioritaires le jour où on aura des tests de sérologie qui permettront de déconfiner ceux qui sont immunisés.”

Une attestation de sortie en ligne

Depuis quelques jours, une attestation de sortie dérogatoire est en ligne pour pouvoir générer un PDF après avoir rempli un formulaire.

D’après ses concepteurs le système ne récupère pas les données des utilisateurs et surtout fonctionne uniquement sur la machine sans envoi à un serveur quelconque. C’est un peu gros !

D’abord, parce que dès que vous utiliserez cette page, votre adresse IP et d’autres infos seront bien enregistrées par le site; ensuite parce que j’ai testé la page sensée fonctionner de manière complétement autonome sans envoyer de données. J’ai  donc coupé ma connexion après l’avoir chargée … elle ne fonctionne plus.

Le site en question nous propose l’intégralité du code source pour nous rassurer. Je n’ai pas le temps ni peut-être toute la compétence de tout aller déchiffrer, mais je n’ai pas confiance du tout. Ou alors je l’installerai sur mon serveur …

 

Des grenades mais pas de masques

Plutôt que de taxer les stock-options à l’égal des salaires, comme l’avait proposé le président de la Cour des comptes d’alors, (Philippe Séguin, pas vraiment un dangereux bolchévique), Sarkozy avait décidé de taxer les malades, de piocher des pièces jaunes dans les poches des sidéens, des cancéreux, des accidentés de la vie et du travail. Ces sommes cumulées, qui semblaient ridicules aux puissants, pouvaient représenter pour les faibles la différence entre la vie et la survie. Qu’importe, la machine néolibérale était en route, comme s’en réjouissait en 2007 Denis Kessler, ancien vice-président du Medef, ancien directeur général d’AXA : «Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement Sarkozy peuvent donner une impression de patchwork… A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux… Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance

https://www.liberation.fr/france/2020/04/11/appelez-moi-ishmael_1784958

Et comme l’écrit si bien Christian Lehmann :

Un pays qui stocke des lacrymogènes et des LBD pour tirer sur le peuple, plutôt que des protections pour les soignants, n’a aucune leçon de maintien à donner à personne.

https://blogs.mediapart.fr/marugil/blog/180320/en-france-na-pas-de-masques-mais-des-grenades-de-desencerclement

Vingt-sixième matin du confinement

Pas de symptômes…

Les infos récentes :
323 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, en baisse par rapport à la veille.

1459 personnes sont sorties guéries.
31159 malades hospitalisés dont 6752 cas graves.

Dans le Haut-Rhin, le nombre de patients en réanimation baisse depuis plusieurs jours et est revenu au niveau de la fin du mois de mars. Le nombre de décès quotidiens est au plus bas depuis le début du confinement.

Ces patients en réanimation sont aussi moins nombreux à Paris et dans la petite couronne.

Dans les EHPAD, abandonnés à leur triste sort on compte maintenant 4905 morts.

Les derniers départements sans décès (à l’hôpital) sont le Cantal et la Lozère.