Deuxième matin de confinement

J’ai commencé par le rituel température. Encore un petit 36.9° ce matin alors que j’avais 37 hier soir.

J’ai ensuite pris connaissance des infos.
89 nouveaux décès lors des dernières 24 heures selon le Directeur général de la santé Jérôme Salomon (déclaration du 18 mars au soir) soit 3 fois plus que la veille.

Aujourd’hui,  contrairement à hier je n’irai pas faire de courses et je n’irai pas au travail sauf problème ou demande particulière que je ne pourrais régler à distance. Je m’accorderai peut être une petite ballade car j’effectue habituellement près de 8000 pas par jour que je ne vais pas pouvoir faire dans mon petit appartement ou sur mon balcon.

J’ai échangé hier soir par SMS avec mon frère qui a une « grippe » avec plus de 39 de fièvre depuis lundi. Il habite dans le Haut-Rhin et travaille dans le milieu de l’accueil des personnes handicapées et des vieux … En plein dans l’oeil du cyclone. Je suis inquiet pour lui.

La polémique du jour pour moi revient aux déclarations de Castaner :
«Il y a des gens qui sous-estiment le risque (…) Il y a des gens qui pensent qu’ils sont des héros modernes à enfreindre la règle alors même qu’ils sont des imbéciles», a-t-il déclaré. Cela n’engage que lui.

Ce matin, « ça sent Feyzin ». L’industrie chimique au sud de la ville nous empuantit et c’est certainement accentué par la baisse de la pollution automobile.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *