Deuxième matin du couvre-feu

Hier soir à vingt-et-une heures, le silence est arrivé très vite. En ville, le silence est plutôt inhabituel, presque inquiétant même si c’est une des choses que j’ai le plus appréciées lors du confinement.

Hier soir 1868 personnes étaient hospitalisés en soins intensifs. Surtout sur l’axe Marseille-Lyon-Paris-Lille. L’Est de la France durement touché au printemps est plus épargné cet automne.
L’hiver va être long. Je pense que je vais aller me faire vacciner contre la grippe.

Je suis horrifié par la décapitation de ce professeur d’histoire-géographie qui avait montré les caricatures de Mahomet à ses élèves. D’abord on tue ceux qui dessinent, ensuite vient le tour de ceux qui montrent les dessins.

Premier matin du couvre-feu

Depuis hier soir 0 heures les attestations de sortie dérogatoires sont de retour.
C’est donc le cinquante sixième matin de confinement, puisque ce couvre-feu n’est qu’une nouvelle forme de confinement.

Depuis plus d’un mois, des indicateurs en hausse constante sans inflexions montrait bien que la situation est hors de contrôle.

Car depuis mai 2020 c’est près de 4000 personnes qui sont mortes de cette maladie dans le pays avec une accélération dans les trente derniers jours.

Couvre-feu cela évoque la guerre mais cela n’en est pas une, sauf pour les personnels hospitaliers.

Cinquante-cinquième matin du confinement

Aujourd’hui nous pourrons enfin sortir sans attestation. Mais ce n’est pas la fin.

A ce jour 16623 personnes sont décédées du COVID-19 à l’hôpital. 22500 personnes sont encore hospitalisées dont 2728 en soins intensif.

Il faut y ajouter 9738 personnes décédées dans les EMS soit un total de 26380 décès en France.

56208 personnes sont rentrées guéries chez elle.

La pandémie est devenue mondiale, mais le virus semble toujours incontrôlable, insaisissable. Comment se transmet-il réellement ?

Cinquante-et-unième matin de confinement

Pas de symptômes, pas de fièvre…

177 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, légère baisse par rapport à la veille.

1235 personnes sont sorties guéries.
23912 malades hospitalisés dont 3095 cas graves. Le nombre de ces cas graves continue à baisser doucement comme le nombre de personnes hospitalisées. La décrue est vraiment très lente. Les soins intensifs sont au niveau du 25 mars.

9572 décès au total dans les EHPAD et toujours pas de chiffres sur les morts à domicile.

Quarante-huitième matin du confinement

Pas de symptômes, pas de fièvre…

96 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, légère baisse par rapport à la veille.

222 personnes sont sorties guéries.
25539 malades hospitalisés dont 3762 cas graves. Le nombre de ces cas graves continue à baisser doucement comme le nombre de personnes hospitalisées.

Plus aucun département n’a été épargné par le COVID.

9312 décès au total dans les EHPAD et toujours pas de chiffres sur les morts à domicile.

 

Quarante-septième matin du confinement

118 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, légère hausse par rapport à la veille.

359 personnes sont sorties guéries.
25751 malades hospitalisés dont 3770 cas graves. Le nombre de ces cas graves continue à baisser doucement comme le nombre de personnes hospitalisées.

Plus aucun département n’a été épargné par le COVID.

9273 décès au total dans les EHPAD et toujours pas de chiffres sur les morts à domicile.

Les masques arrivent dans la grande distribution ce qui fait hurler les soignants qui en ont manqué.

Quarante-sixième matin du confinement

90 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, en baisse par rapport à la veille.

862 personnes sont sorties guéries.
24594 malades hospitalisés dont 3878 cas graves. Le nombre de ces cas graves continue à baisser doucement comme le nombre de personnes hospitalisées. Rappelez-vous qu’au vingt-troisième matin le chiffres des personnes en réanimation dépassait 7000.

Plus aucun département n’a été épargné par le COVID.

9225 décès au total dans les EHPAD et toujours pas de chiffres sur les morts à domicile.

Quarante-cinquième matin du confinement

190 nouveaux décès à l’hôpital lors des dernières 24 heures, en baisse par rapport à la veille.

1248 personnes sont sorties guéries.
26192 malades hospitalisés dont 3947 cas graves. Le nombre de ces cas graves continue à baisser doucement comme le nombre de personnes hospitalisées.

Plus aucun département n’a été épargné par le COVID.

9132 décès au total dans les EHPAD et toujours pas de chiffres sur les morts à domicile.

Hier soir, le gouvernement a dévoilé ses cartes qui vont définir le déconfinement du 11 mai.
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees